· 

L'Impératrice et l'amour

Tarot Nicolas Conver - Editions Héron
Tarot Nicolas Conver - Editions Héron

Après notre chère Hermite, c'est à l'Impératrice de faire une entrée fracassante dans le monde du charme et de la séduction.


Nous pouvons dire d'emblée que celle-ci présente beaucoup plus d'atouts que notre pauvre ami.

 

Assise sur son trône, elle nous fait face. Sure d'elle même et de son pouvoir de séduction, elle organise sa vie comme une entreprise. Les décisions qu'elle prend sont murement réfléchies et ne s’embarrassent pas de l'opinion des autres. C'est une femme indépendante qui sait cultiver ses amitiés et s'offrir à ceux qu'elle estime digne de sa confiance. Elle incarne entre autre la mère, la maternité, la passion et la féminité dans tout ce qu'elle a de beau et de conquérant.

Voilà pour la version officielle... Si l'on regarde maintenant la carte en oubliant tout ce qui précède, que voit-on au final ? Une femme assise (passive) sur un trône avec un sceptre (une perche à selfie ?) et un bouclier qu'elle tient  comme un enfant (ou un chihuahua). Sa couronne lui donne un statut et de l'autorité. Elle n'a finalement pas besoin de bouger puisque ce sont les autres qui viennent à elle. On lui reconnaitra une bonne dose de sex-appeal qui semble lui fournir l'embarras du choix.

 

Son bouclier, qu'elle tient fermement contre son flanc, lui donne un petit côté mère poule qui pourra faire fuir les aventuriers d'un soir.


On lui reconnaitra un aplomb qui la place un peu au dessus de la mêlée. Pas de place pour la timidité, quand elle veut elle veut et même si je ne la classifierai pas dans le clan des chasseuses, son charme en fait une pole d'attraction qui lui permet finalement de faire son choix sans trop d'efforts.

Ce n'est donc pas une prédatrice au sens premier du terme. Elle jette simplement ses filets et voit ce qui vient à elle. Dans une soirée elle est le centre d'attention vers qui tous les regards convergent. On la convoite, on la désire mais on sent aussi que l'on a pas à faire à une proie facile et qu'il faudra redoubler d'ingéniosité pour arriver à ses fins.

Pour soi-même, la carte représente les valeurs qu'il faut mettre en avant pour obtenir ce que l'on souhaite. Pas question donc de foncer tête baissée et de draguer sans distinction. L'Impératrice garde le contrôle et ne se jette pas dans les bras du ou de la première venu.

Pour une nuit ?

Ne vous y trompez pas, l'Impératrice n'est pas l'amante d'une nuit (sauf si c'est elle qui le souhaite). Pour parvenir à vos fins il faudra user de ruse et, à moins d'avoir un beau Diable à vos côtés, cela ne sera pas chose aisée. On associe souvent l'Impératrice à Aphrodite donc souvenez vous que vous ne vous attaquez pas à votre voisine de pallier...

Pour faire un bout de chemin ou pour la vie ?

C'est probablement l'arcane le plus significatif pour une relation à long terme. C'est potentiellement la femme avec laquelle on partage toute une vie.

C'est bien joli tout ça mais l'Impératrice est rarement seule dans un tirage !

Oui, et c'est la que l'on commence à s'amuser. Comme tout tirage de Tarot, les grands archétypes que représentent les arcanes majeurs sont accompagnés et voient leur signification modifiées par leurs voisines. Chaque arcane pris individuellement représente en quelque sorte la version la plus pure de la carte, celle sur laquelle il faut s'appuyer pour commencer la lecture mais aussi s'éloigner pour pouvoir intégrer l'influence des cartes environnantes dans la lecture.

Ainsi, notre très pure Impératrice, Madame Parfaite pour les envieuses, perdra de sa superbe avec le Diable qui viendra ternir sa moralité et pourra la transformer en sex-addict. Les apparences seront préservées mais il faudra tenir compte du fait que derrière ce parangon de vertu se cache en fait une mangeuse d'hommes...

Accompagnée de la Lune, on aura à faire à quelqu'un de plutôt rêveur, voire d'un peu perchée... Elle pourra faire peur car ses rêves et ses espérances sont aussi gros que son cœur.

Avec le Pape, on aura quelqu'un avec des mœurs plutôt traditionnelles. Il faudra envisager très vite d'avoir un chien, une maison de campagne et une tripotée d'enfants... sans oublier de passer au préalable devant Monsieur le curée...

L'Empereur, son alter ego masculin, lui apportera tout ce dont elle a besoin. C'est un peu comme si l'on réunissait Ken et Barbie. Un jolie petit couple pour lequel tous les bonheurs semblent permis...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0