Le Jugement

Le Jugement représente un séraphin réveillant de sa trompette divine trois êtres humains en prière. Ceux-ci sont complétement nus, ils n’ont plus besoin de vêtements. Les apparences ne sont plus nécessaires, rien ne sera plus comme avant. Le réveil est soudain mais semble être accueilli avec bienveillance. Le personnage de dos semble être l'un des pénitents représenté sur la carte du Pape.

 

Détaillons un peu la carte.

 

La trompette : elle fait du bruit, personne ne peut l’ignorer. Au point qu’elle peut même devenir assourdissante et couvrir les autres bruits environnants. On notera la distance entre l’ange et les êtres humains. Le divin reste séparé du terrestre.

De nombreux auteurs voient dans les trois personnages une représentation de la famille. On assiste de ce fait à une naissance, le personnage de dos semblant sortir de terre. C'est très allégorique bien entendu mais laisse de nombreuses possibilités d'interprétations.

 

Pourquoi le Juge ment ?

 

La question peut sembler hors sujet. Pourtant, ceux pratiquant le langage des oiseaux acquiescent déjà. Ce qui est intéressant ici ce n'est pas tant de savoir qui dit la vérité mais plutôt de comprendre pourquoi la Justice est plus rigide, moins flexible que le Jugement. J'ai toujours eu un peu de mal à différencier ces deux lames, à leur donner une identité propre totalement indépendante l'une de l'autre. Ce qui m'a mis sur la voie c'est la source sur lesquelles chacune de ses cartes s'appuient pour exister. La Justice s'appuie sur la Loi, écrite par les hommes pour les hommes. Tout y est codifié. Son application repose sur des procédures qui conduisent la plupart du temps à un verdict juste. Le Jugement est plus souple. La révélation reçue peut provenir de n'importe qui ou n'importe quoi et peut conduire, par extension, à n'importe quel extrémisme. De ce fait la notion de justice y est toute relative.On peut imaginer que certaines situations, tombant sous le coup de la Loi, puissent également être vécues comme des révélations pour certains. Le Jugement n'est pas, selon moi, enfermé dans une morale contraignante.

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0